SAISON

2020

Ton premier jardin potager nourricier

Pour tous les amoureux de la nature qui rêvent d'aller "faire les courses" dans leur jardin, se nourrir & nourrir leurs émotions en ayant un impact positif sur notre jolie Terre.

 

"Ma fille grandissait et d'un seul coup, j'ai réalisé que tout ce que je souhaitais, c'est avoir la main directement à source de la nourriture qui pousse, réapprendre à écouter le vent et "entendre" chaque saison dans ma peau,  comme dans mon enfance. Apprendre à créer un sanctuaire nourricier et guérisseur pour ma famille et un refuge pour les petits êtres vivants dont la terre a besoin. 4 ans et quelques rocambolesques aventures plus tard, je vous invite à vous lancer en ma compagnie, en douceur, vous aussi."

Isabelle Gieling, du Blog "Une vie, Une planète"

 

Apprendre chaque geste sans pression & dans la joie :-)

Quand on commence à se dire qu'on rêve d'un jardin potager, nourricier et/ou médicinal, je ne sais pas vous, mais moi j'ai fait un gros blocage dès le début: "je ne connais rien"! Panique à bord.

Pendant très longtemps, j'avais l'impression que c'était inaccessible: or, j'ai pourtant eu un bout de jardin bien avant d'habiter ici. Un jardin qui aurait pu me nourrir tellement rapidement...

Je ne savais pas par où commencer, tout avait l'air compliqué et je me disais que je n'aurais jamais le temps. Puis un jour, c'est devenu vital.

Sauf que... tous mes amis étaient soit maraîchers, soit professeur ou designer en permaculture, soit herboriste... cela aurait dû m'aider, vous vous dites!?

Tout au contraire, je me suis mise une pression folle: quel stress de savoir que "c'est le moment de planter" mais qu'on ignore même comment mettre la graine dans le sol, pourquoi, à quelle distance, quand? Je courais derrière mon compagnon qui était souvent sur les terrains d'autres personnes, en lui demandant au téléphone: "La carotte, comment je sème? Je dois mettre du compost ou pas? Je mets quel légume avec elle?"... Dur d'apprendre à son rythme quand tout le monde "sait" autour de nous.

Finalement, submergée par la vision de leurs belles bandes parfaitement préparées à la ferme et école de permaculture et le nombre de connaissances qu'il me semblait devoir assimiler, je ne comprenais plus rien, ne retenais aucune instruction, et surtout... Je passais complètement à côté de la plus belle aventure qu'apporte un jardin, celle que j'avais tant espérée...

Je me sentais comme une ignare, qui plus est, en "Burn Out potager" :-D

Un premier potager, c'est comme un premier amoureux... aucune raison de se presser ou de mettre la barre trop haut, ni d'attendre de "tout savoir".

En fin de compte, j'ai lâché prise sur mes "exigences" trop hautes d'avoir le potager parfait: j'ai souhaité retrouvé la joie pure et simple de semer, voir pousser, être au jardin, être, tout court... Face au sentiment d'urgence qui m'avait envahie (planète, avenir, Bio...), j'avais voulu nourrir ma famille mais symboliquement, c'était comme si je "tirais" sur les feuilles pour qu'elles grandissent plus vite, sans avoir appris à les connaître, les écouter, m'écouter.

J'ai appris à laisser les autres "produire beaucoup" tandis que j'apprenais à ralentir, savourer, apprécier le fait "d'aller faire les courses" directement à côté de la cuisine, ouvrir une compote ou une sauce tomate à nous en plein hiver, offrir de bon légumes à ma fille, à mon compagnon et moi, à mes amis, à mes voisins.... Rater certaines conserves, en réussir beaucoup d'autres.

Cependant, de fil en aiguille, j'ai commencé à "assimiler", à ressentir plus naturellement comment m'occuper de mon jardin.

Mais j'ai aussi eu la chance de pouvoir continuer à poser des questions à mes proches:  Fabian Féraux, mon compagnon, pour les infos "Terrain & Design", Michaël Dossin pour mes calendriers et pour ses connaissances approfondies et son amour immense pour la nature, des visites à la maison de personnes plus avancées et enfin, de nombreuses lectures et formations.

Au vu de ce jardin qui commençait à vivre et s'épanouir de plus en plus, ami(e)s me demandaient sans cesse des conseils. Mais comme au début, je me suis dit "Panique à bord, je ne connais rien"! :-D

Puis sans me plus me poser de questions, j'ai décidé de vous "ouvrir" ma porte "virtuellement" afin que déjà cette année, vous puissiez récolter. Pas dans 3 ans, ni dans 10, ni quand "je saurai tout" (puisque ça n'arrivera jamais)

"Ton premier jardin potager nourricier", ce n'est pas une formation, par réellement un cours non plus. Je vous partage ce que je fais, quand je le fais, pourquoi je le fais. Je garde quelques moments de contemplation pour moi, bien entendu, mais j'en partage d'autres avec vous.

Je vous partagerai également ce que j'ai répertorié des années précédentes, en images/fiches/vidéos, ce que j'ai raté, réussi, mes frustrations, nos petits bonheurs.

Et puisque c'était une question que nous nous posions et que nous avons aussi approfondie, je vous apporterai des précisions plus "quantitatives" sur les récoltes, les investissements financiers et horaires que ça nous a demandé, pour quel "résultat". Même si, j'en reste persuadée, le gain est infini et à bien des niveaux.

Je m'appelle Isabelle!

Et notre quotidien est un joyeux bordel...

 

  • J'ai 35 ans, maman d'une sauterelle qui a 11 ans et compagne d'un énergumène drôle-passionné-indomptable qui est designer en permaculture.

  • Je suis multi-passionnée, entrepreneure et je travaille depuis chez moi

  • J'ai atterri dans cette maison il y a 5 ans, quand il n'y avait encore rien dans le jardin

  • Je n'avais jamais eu de potager avant ni appris quoi que ce soit

  • J'adore apprendre, expérimenter et retransmettre ce que j'ai découvert

  • Je chante pour mes légumes et ma fille leur parle

  • Je suis autant "perchée-chamane" que "Geek-moderne"

  • J'ai 4 sites internet, dans des métiers différents, donc si un jour tu ne comprends plus ce que je fais comme métier, c'est normal. Bienvenue dans notre famille Multi-passionnée qui fait tout son possible pour créer une vie qui a du sens, et un impact le plus positif possible.

  • Je sais que pour être vraiment cohérents et pérennes, nous devrions "être moins connectés" mais nous avons pris le parti d'utiliser les médias actuels pour partager nos découvertes, afin que plus nombreux soient épanouis et puissent se lancer.

  • Tu as peut-être l'impression que tout à l'air parfait à cause de l'effet "instagram" ahaha, mais en entrant dans les coulisses, tu auras la joie de voir que notre quotidien est un joyeux bordel.

Isabelle Gieling, du Blog "Une vie, Une planète"

Du coup, comment ça marche, qu'est-ce qu'il y a dedans?

Pas une formation ni un cours, mais un VLOG détaillé et spontanné et pour l'année 2020, complètement OFFERT gratuitement


Vous connaissez l'importance que j'accorde aujourd'hui à conserver la joie et le plaisir de m'occuper de ce jardin: le contenu sera donc apporté de manière très "spontannée", telle que la journée est, et non pas sous forme d'un cours hyper structuré: vous avancerez en même temps que moi de semaine en semaine. Pour l'instant c'est donc offert, l'an prochain ce sera probablement payant, une fois que toute l'année sera terminée :-)




Si vous avez le désir de tout apprendre d'un coup, ce n'est pas le bon endroit:


Si vous êtes réellement "pressé", que vous avez besoin de tout connaître à l'avance et tout comprendre en une fois, il est alors préférable de vous inscrire à une formation adéquate et/ou de vous procurer plusieurs livres de qualité (J'en citerai évidemment pendant l'année). En partageant cette année 2020 à mes côtés, sachez que nous avancerons dans la légèreté et petit pas par petit pas: dans une année, tout cela sera bien rempli!




Je répondrai à vos questions sur le groupe privé Facebook


MAIS souvenez-vous que je ne suis pas professionnelle, c'est en mode partage, donc je n'ai pas réponse à tout :-D Ce groupe sera un lieu de partage confortable, plutôt un lieu où vous pourrez poster vos propres photos, questionnements, progrès, plaisirs, doutes, idées, qu'on puisse s'encourager. Lorsque je ne suis pas capable de répondre à une question, j'aurai surement la chance de pouvoir me référer à mes amis plus professionnels :-)




Une invitation à commencer tout de suite, quelque soit votre situation:


Ce que j'ai appris de ces dernières années, c'est qu'il n'y a jamais de moment parfait pour débuter: oui, vous pourriez réserver des dizaines de semaines de stage intensif, faire appel à un professionnel pour aménager votre jardin, et oui, vous pourriez aussi "préparer votre terrain parfaitement pendant 1 an" avant de commencer... Si vous aviez l'intention de nourrir votre village, c'est probablement ce que je vous inviterais à faire. Ici, je vous propose de commencer, là où vous en êtes, avec ce que vous avez, comme vous le pouvez: car quoiqu'il en soit, il y a TOUJOURS une possibilité d'embarquer dans la saison, même si vous ne possédez qu'un seul bac, qu'une seule ligne, ou même qu'un balcon.




Je n'ai pas réponse à tout, et tant mieux!


Comme je vous l'ai écrit plus haut, je ne suis ni maraîchère, ni officiellement formée en quoi que ce soit d'autre que quelques formations à distance et mes nombreux essais: mon seul désir est ici de vous partager ce que j'ai réussi à réaliser, et puisque nous avons VRAIMENT du résultat, vous en aurez aussi. Je suis actuellement en formation Herboristerie et j'espère pouvoir partager avec vous mes premières expériences!




Est-ce que c'est pour moi si je suis totalement débutant?


Parfaitement et justement! Je m'adresse ici spécifiquement aux personnes qui comme moi il y a 5 ans, débarquent dans un jardin avec l'immense envie de commencer, mais sans aucune connaissance. VRAIMENT aucune, c'est à dire que je re-démarre tout au début, parfois en vous racontant combien pour ma part, en commençant, je ne savais même pas distinguer les "mauvaises herbes" d'un légume en train de pousser ^^ Mauvaises herbes qu'on appelle finalement Plantes Bio-indicatrices. Je vous raconte aussi combien certains vocabulaires utilisés sur internet peuvent sembler facile pour les jardiniers amateurs, et combien pour moi au début, je n'y pigeais rien: buter, biner, éclaircir... ça semble évident pour eux, mais ça fait beaucoup pour un novice! En ayant démarré de zéro, je parviens à me rappeler que tout ne coule pas de source, que tout ne tombe pas sous le sens et que parfois, on ne comprend pas ce qui est expliqué.




Dois-je avoir un petit jardin, un grand, un peu de temps ou beaucoup, quel budget?


J'ai appris avec le temps qu'au départ on a de grandes ambitions, puis on adapte son jardin à ses réelles capacités, qu'elles soient financières ou horaires. Dans chaque contenu, je vous partage la réflexion et nos découvertes autour des prévisions de récoltes et les enjeux qu'elles comportent en conservation, récoltes, entretien. Donc selon votre tempéramment et vos possibilités, vous pouvez tout à fait débuter tout doucement avec un mini potager, ou vous lancer à plus grande allure: je pense que toutes mes explications vous donneront des clés pour faire votre choix, ou savoir ralentir en cas de besoin. Nous avons aussi trouvé des astuces en cas de "panique" quand ça déborde de partout et qu'on se sens submergé sans pouvoir suivre. A l'inverse, savoir comment faire pour optimiser les réussites pour avoir une meilleure production et tendre vers l'auto-suffisance.





 

Un tour du jardin en 2019, avant de décider d'augmenter encore la densité des cultures et de commencer la culture de plantes médicinales. En formation "Herboristerie" actuellement, je vous partagerai surement mes découvertes et essais!

UN APERÇU DU TYPE D'ARTICLES / vidéos:

Toute l'année 2020, le contenu sera complètement offert. En cours d'aventure, vous êtes libres de contribuer si le cœur vous en dit!

 Adresse Paypal: info@joinusinthewoods.net 
 

"Une vie, une planète", notre manuel créatif et joyeusement imparfait  pour une transition vers la simplicité!

  • Instagram
  • Pinterest
  • Facebook

© 2020 par Isabelle Gieling, du blog https://www.unevieuneplanete.com/

Connexion: